La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Région 11
Laurentides

Lucie Quévillon

Présentation de la personne

Voici une personne d’exception dans ma région. Je vous soumets mon coup de cœur pour lui rendre hommage. Elle a un parcours chargé de bénévolat.

Lucie Quévillon est née à la campagne à Lac-St-Paul, sur une ferme agricole où on lui a inculqué très vite le sens des responsabilités. Elle est la cinquième d’une famille de seize enfants. Elle est mère de trois enfants et grand-mère de trois jeunes adultes qui font sa grande fierté.

Dans son enfance et sa jeunesse, elle s’est impliquée chez les scouts. Aujourd’hui, elle se considère comme membre pivot pour les siens et s’implique grandement à l’organisation des rencontres familiales, sans pour autant oublier ses fonctions de proche-aidante.

Formation de base et continue

Lucie a débuté sa carrière dans le domaine de la santé comme infirmière auxiliaire. En 1974-1975, elle a fait son recyclage pour devenir infirmière. Puis en 1976, elle a entrepris un Baccalauréat en Soins infirmiers par cumul de certificats qu’elle a terminé en 1988 à l’Université du Québec à Hull.

Qualités humaines et compétences

Lucie s’est démarquée au cours de sa carrière et continue à s’impliquer dans la collectivité. Elle est une personne sensible, dévouée, empathique, responsable, travaillante, efficace, réservée, humble, aimant la nature et ayant un souci écologique pour sa planète.

Fonctions exercées ou réalisations (dans sa carrière)

Lucie a travaillé en milieu hospitalier, au département de pédiatrie, de médecine et de chirurgie. Par la suite, elle a œuvré treize ans en soins intensifs et dix ans en gériatrie active où elle était  infirmière de liaison jusqu’au moment de sa retraite. Elle s’est impliquée dans différents comités de travail pour l’amélioration de la qualité des soins.

Participation à la vie sociale en milieu de travail

En 1997, le CH de Mont-Laurier, l’informe de son éligibilité aux nouvelles mesures de départ volontaire du Gouvernement et qu’elle ne devrait pas manqué le bateau. Alors Lucie s’est dite: « OK, je ferai autres choses ».

Accomplissement personnel depuis la retraite (épanouissement personnel)

Après son départ du CH hospitalier, dans les premières années, Lucie a été intéressé par les soins à domicile aux personnes âgées. Elle a aussi assuré des traitements spécifiques aux enfants handicapés en milieu scolaire pendant l’année, au camp de jour pendant l’été.

Depuis 2000, elle est travailleur autonome comme infirmière dans deux divisions de médecine assurance. Lucie est aussi l’infirmière attitrée à Diabète Mont-Laurier cumulant les fonctions sur le territoire de la MRC Antoine-Labelle et sur celui de la Vallée de la Gatineau. Cette fonction nécessite qu’elle doit se tenir à jour par de la formation continue.

Elle est aussi membre du Club de l’Âge d’or et de la FADOQ où elle participe à des activités de loisirs, des soirées et des repas communautaires. Elle trouve le temps de prendre des marches, de cuisiner pour les siens, de jardiner, de faire des petits voyages dans la province, de voir des spectacles, de lire et d’écouter de la musique, de jouer aux cartes et au bingo, et de suivre des cours d’informatique.

Reconnaissance antérieure (durant l’exercice de sa profession, autre honneur)

En juillet 2014, dans le journal « Le Courant » le Club Richelieu La Lauriermontoise a reconnu en Lucie Quévillon la personnalité civique de l’année pour la qualité et la durée de son implication personnel dans les domaines social, communautaire, éducatif ainsi que du rayonnement de son action dans notre milieu. Lucie possède un grand sens d’entraide, d’écoute, et du dépassement et ce avec simplicité, discrétion et humilité.

Contribution/réalisation depuis la retraite (projet pour elle ou pour d’autres)

Le bénévolat a toujours été présent dans sa vie. Elle est une personne active au Centre d’Action bénévole Léonie Bélanger depuis 1997; elle s’implique au programme PAIR et Point rouge. Lucie a passé treize ans au conseil d’administration, à titre d’administratrice et de présidente de ce Centre. Depuis 2014, elle est sur le comité organisateur du « Salon des aînés en action ».

Aussi ses convictions religieuses, l’on toujours poussée à s’impliquer bénévolement comme catéchète avec ses enfant; dans la pastorale des malades au centre hospitalier; dans des comités de pastorale et de liturgie dans les communautés du secteur Nord de la Lièvre jusqu’en 2013. Par la suite, elle poursuit son cheminement spirituel en étant ministre de communion en résidences pour personnes âgées.

En fait c’est plus de cinquante ans de métier que Lucie a accompli. La passion demeure encore, tout comme le contact avec la personne l’anime toujours. À l’exemple de son  père qui lui disait : « Le travail ne fait pas mourir ». Lucie continue à faire ce qu’elle aime : être en contact avec la personne humaine.

J’ai trouvé important de vous faire connaitre son parcours et l’accomplissement de ses réalisations professionnelles et personnelles.