Qui sommes-nous


Le RIIRS est un organisme sans but lucratif fondé en 1992, avec l'aide de la FIQ, pour répondre à un besoin de regroupement exprimé par les infirmières retraitées.

Depuis octobre 2006, les infirmières
auxiliaires, les inhalothérapeutes et les perfusionnistes cliniques peuvent adhérer
au RIIRS.

Orientées vers la défense des droits des aînés, les actions du RIIRS visent à faire entendre la voix de ses 10 000 membres. 

Le RIIRS offre à ses membre une vie régionale et provinciale permettant d'accroître le sentiment d'appartenance et de vie active. 

 

Actualités


Le RIIRS travaille pour vous.

Restez informés sur
des sujets importants

Mot de la présidente

Décembre 2020

Bonjour à vous toutes,

C’est avec un grand plaisir que je m’adresse à vous aujourd'hui. En cette année si bousculante, si imprévisible et inquiétante pour notre lendemain, je crois qu’on se doit d’être constamment en action pour vous soutenir et défendre vos droits et intérêts grandement menacés par cette pandémie qui ne s’essouffle pas du tout.

À cet égard, nous avons pris la décision de poursuivre nos activités tant au niveau des comités que des représentations politiques. Nous utilisons les moyens de communication disponibles en visioconférence et téléconférence pour se rencontrer en conseil d’administration et en comités pour poursuivre notre mission et demeurer à l’affût, dans le but de se protéger et atténuer les conséquences néfastes de ce virus.

Nous vivons certainement une expérience unique et inédite dont on se serait bien passé d’autant que ce virus attaque gravement les aînées et les personnes plus vulnérables. J’espère que vous avez pris une pause cet été pour profiter du beau temps et du relâchement qui a fait du bien à tout le monde.

Septembre nous a rappelé que la deuxième vague est venue nous frapper de plein fouet et elle n’est pas moins inquiétante. Soyons prudentes et continuons de respecter les consignes si nous voulons nous rencontrer en personne l’an prochain à Lévis. Ce sera sans aucun doute la bonne nouvelle de l’année. J’ai très hâte de vous revoir dans une ambiance festive.

Soyez assurées que nous restons présentes à vous et vivons cette catastrophe en y ressortant le positif à savoir : la solidarité grandissante avec les autres organismes qui se sentent concernés par la COVID et qui ont le même objectif de protection pour leurs membres et toutes les aînées et personnes vulnérables du Québec.

J’ai le goût qu’on se souhaite une fin d’année sans la préoccupation constante de la COVID ou que minimalement, ce virus soit suffisamment affaibli pour ne plus représenter le danger actuel, éviter le reconfinement et nous donner l’espoir d’une année 2021 plus sereine et plus calme où l’on reprendra le temps d’apprécier la vie.

Andrée Lamontagne

L'Écho du RIIRS